parentabout.be

Témoignages

J’étais épuisée, j’étais juste incapable de répondre aux sollicitations de mon aînée. La moindre chose à faire me demandait vraiment trop d’énergie et je n’en avais plus. Vraiment plus. J’étais juste en mode survie.

Tout le monde me disait que j’étais un mec en or. J’en faisais toujours plus pour les enfants et je me suis progressivement épuisé. Moi, calme d’ordinaire, je me fâchais de plus en plus souvent. Le soir j’avais besoin d’un verre pour me détendre, puis deux, puis un jour je me suis dit que j’étais devenu dépendant.

J’étais l’ombre de moi-même. Je ne me reconnaissais absolument plus. Je n’étais plus du tout qui j’étais avant. J’étais tellement épuisée que j’étais déconnectée de moi-même.

La première fois que votre bébé vous dit "Maman", c’est le plus beau jour de votre vie. Aujourd’hui, ce n’est plus un mot que je suis heureuse d’entendre. "Maman" c’est devenu un mot de torture.

Osons en parler

Vous vivez des moments difficiles au quotidien. Cette situation vous éloigne du parent que vous voulez être. Difficile d’avouer ce que vous vivez et ressentez… Ce n’est pas l’image que vous voulez donner de vous en tant que parent.

N’en faites pas un tabou, il est important d’oser en parler !

Cette campagne s’adresse aux parents – ou proches – de parents bruxellois qui se retrouvent dans ce portrait. Notre volonté : les aider à poser les premiers pas qui les aideront à s’en sortir.

Burnout parental ?

On utilise le terme de burnout parental parce que le parent se sent comme une bougie qui se consume et s’éteint.
Le burnout parental est un syndrome qui touche les parents exposés à un stress parental chronique. Il se manifeste par la présence d’au moins 2 des 3 symptômes ci-dessous : 

L’épuisement 

Le parent a le sentiment d’être épuisé, vidé, au bout du rouleau. Cet épuisement peut se manifester au niveau émotionnel (sentiment de ne plus en pouvoir), cognitif (impression de ne plus arriver à réfléchir correctement) et/ou physique (fatigue).

La distanciation affective avec les enfants

Le parent n’a plus l’énergie de s’investir autant qu’avant dans sa relation avec ses enfants : il prête moins d’attention à ce qu’ils lui racontent, il accorde moins d’importance à ce qu’ils vivent et ressentent, il fait le minimum pour leur bien-être (trajets, repas, coucher...) mais n’a plus le courage d’en faire plus.

La perte d’efficacité et d’épanouissement dans son rôle de parent

Le parent n’est plus le parent qu’il voudrait être. Il ne se reconnait plus dans certains de ses comportements vis-à-vis de ses enfants. Il ne se sent plus efficace, il a l’impression d’être un mauvais père ou une mauvaise mère. Il n’est plus épanoui dans son rôle de parent. 

Le burnout peut avoir des conséquences graves sur le parent (problèmes de santé, addictions,...), sur le couple (irritabilité, conflits, divorce,...) et sur la relation parent-enfant (négligence, violence).

Agir

Cette campagne vous offre l’opportunité de réagir : découvrez sur la carte ci-dessous le planning familial le plus proche de chez vous et contactez-le.
Les centres de planning familial de Bruxelles ont reçu une information spécifique sur le burnout parental. Vous y trouverez une écoute professionnelle et attentive.

Auto diagnostic

Vous voulez savoir où vous en êtes ? Répondre à quelques questions simples vous aidera à vous situer par rapport au risque de burnout. Car face au burnout parental, nous ne sommes pas égaux. Il existe des facteurs de risque et des facteurs de protection. Identifier un risque léger ou plus élevé vous donne l’opportunité d’agir à temps.


Faites le test en téléchargeant gratuitement l’application Dr Mood sur votre smartphone.

Google Play App Store

Conférence

Participez le jeudi 23 novembre à une conférence gratuite à Bruxelles :
« Le burnout parental : le comprendre, l’éviter et s’en sortir »

Cette conférence s’adresse à tous les parents (ou grands-parents) qui cherchent à comprendre ce qu’est le burnout parental, à quel point ils en sont proches ou éloignés, comment on en arrive là. Et surtout, comment éviter que cela se produise et/ou comment s’en sortir.

Oratrices : Moïra Mikolajczak & Isabelle Roskam, Professeurs UCL

Inscriptions clôturées.